Quelles sont les causes du mal de dos ?

Pression exercée sur le disque L5/S1


Les lombalgies sont le résultat cumulatif de plusieurs facteurs qui s'additionnent avec les années. Un jour, un effort mineur, tel que se baisser pour ramasser une feuille de papier, peut être la goutte d'eau qui fait déborder le vase ! VOUS DEVENEZ ALORS UN LOMBALGIQUE ou "MALADE DU DOS"!!!

Les causes majeures des lombalgies sont :

1. Traumatismes physiques répétitifs.

2. Surcharge pondérale.

3. Mauvaise posture.

4. Manque d'exercices physiques et mauvaise mécanique corporelle.

5. Stress psychologique.

Analysons chacune de ces causes afin de comprendre d'où viennent vos problèmes et ce que vous devez faire à l'avenir.

1 - Traumatisme physique répétitif

Un incident majeur qui endommage les muscles ou ligaments du dos et surtout les vertèbres (ex : fracture) peut provoquer des douleurs vives et invalidantes à vie. Ceci peut se voir lors d'une chute d'une certaine hauteur, un choc direct, lors d'une partie de rugby ou encore après un traumatisme majeur comme un accident de voiture. Toutefois, si nous excluons ces traumatismes majeurs, les mauvais gestes répétés pendant des années peuvent aussi provoquer des douleurs de dos en usant les disques intervertébraux, les ligaments et muscles. Ceci est beaucoup plus fréquent ! C'est le cas du chauffeur qui passe un grand nombre d'heures chaque jour dans son véhicule, subissant les vibrations répétées des routes accidentées ou celui du travailleur qui soulève presque toute la journée des sacs de ciment ou autres charges lourdes. C'est aussi le cas de la secrétaire, de l'analyste informaticien qui passent des heures devant l'ordinateur, et bien souvent assis sur un siège plus ou moins adapté.

Sans oublier les tâches domestiques pour lesquelles on peut passer un grand nombre d'heures par jour, soit courbé sur un aspirateur, devant une planche à repasser, à soulever des enfants, à sortir le poulet du four, à mettre les vêtements dans la machine à laver ou dans le séchoir.

Pendant les week-end, le dos peut aussi être beaucoup sollicité par le jardinage, les réparations dans la maison (électricité, plomberie, papiers peints) ou les jeux avec les enfants. Sans oublier les quelques rares moments de sport ou autres activités physiques de loisirs qui provoquent les fameuses lombalgies du lundi matin.

Le dos est constamment sollicité pour lever, transporter, pivoter et plier. Tôt ou tard, les longues et répétitives périodes d'efforts physiques, et de micro-traumatismes provoquent des problèmes, à moins que des mesures correctives et préventives ne soient prises pour que le dos soit préparé à faire face à ces situations.

2 Excès de poids

Un architecte détermine quels matériaux il va employer pour construire un pont selon l'utilisation qui va en être faite - trafic de bicyclettes ou de poids lourds par exemple. Malheureusement, chaque individu a un dos construit avec les mêmes matériaux, qu'il soit maigre ou gros. Donc, une surcharge pondérale entraîne une plus forte pression du corps sur chaque vertèbre et disque intervertébral. Chaque kilo superflu (même s'il devient de plus en plus difficile à perdre avec l'âge) comprime et déshydrate le disque, rendant ainsi la colonne vertébrale de plus en plus fragile. Une bonne nutrition et une perte de l'excès pondéral sont donc des facteurs importants dans la prévention des lombalgies.

3 - Mauvaise Posture

Une mauvaise posture fait travailler certains muscles plus que d'autres et provoque ainsi des raideurs et tensions articulaires qui peuvent, au fil des années, conduire à certaines déformations douloureuses du dos. Une mauvaise posture est provoquée par des mauvaises habitudes en s'asseyant (position avachie), par des chaises ou lits inconfortables ainsi que par un environnement non- ergonomique (à la maison, dans la voiture ou au travail). Les mauvaise habitudes bien souvent débutent à l'école lorsque les enfants portent de lourds cartables non-adaptés et sont assis sur des sièges mal conçus. Elles continuent à l'âge adulte par un manque d'exercices et un affaiblissement de la musculature.

 

4 - Manque d'exercices physiques et mauvaise mécanique corporelle

Le manque d'exercices est dû à notre mode de vie sédentaire. Nous regardons les sports mais n'en faisons plus beaucoup. N'oublions pas qu'avec l'âge nos disques intervertébraux se déshydratent et perdent leur élasticité et leur résistance à la pression.

Afin de réduire les risques pour notre dos, il est important de garder des articulations souples, et des muscles abdominaux et dorsaux en bonne forme. Ceci demande un exercice régulier. Tous les exercices ne sont pas bons pour les lombalgiques. Nous verrons ce qu'il faut penser des sports et des activités physiques les plus courants. La plupart des adultes ont une mauvaise mécanique corporelle. Ceci n'a jamais été enseigné à l'école et beaucoup de personnes continuent à plier leur dos au lieu de plier leurs jambes lorsqu'il s'agit de se baisser ou de soulever un poids. Les enfants imitent les mauvaises habitudes des parents. Apprendre la bonne mécanique corporelle, comment se pencher, se lever, comment porter un objet lourd devrait être enseigné dés l'enfance. Certaines sociétés, comme Schlumberger, proposent des cours de mécanique corporelle (Stepping, Handling and Lifting) afin de pallier ces mauvaises habitudes.

 

5 - Le Stress Psychologique

Le stress, la tension nerveuse et l'anxiété augmentent les contractions musculaires du corps. Ceci est particulièrement vrai pour la région lombaire ainsi que pour celle du cou. Ceci explique pourquoi les douleurs de dos sont plus fréquentes lors de périodes de stress professionnel, familial, etc... Vous en avez "plein le dos". Le stress en lui même ne provoque pas la douleur vertébrale, mais révèle une condition pré- existante. Le "management" du stress avec des périodes de relaxation permet d'éviter ou de diminuer les lombalgies.

L'école du dos : une solution rapide